Zoom sur Philippe About

11 Juin 2014 Par Céline Coubray
Philippe About aime raconter des histoires avec les cocktails qu'il crée.
Philippe About aime raconter des histoires avec les cocktails qu'il crée. (Photo: Sven Becker)

Avec un breuvage à base de gin, de menthe, de basilic et de concombre, il a gagné le championnat du Luxembourg des Cocktails 2014 et représentera le Grand-Duché lors de la finale mondiale à Cape Town.

C’est un professionnel déterminé et volontaire qui vient de remporter le championnat du Luxembourg des Cocktails 2014. Philippe About exerce aujourd’hui au Banana’s Bar, mais son parcours lui a fait découvrir plusieurs villes avant qu’il n’arrive à Luxembourg.

Originaire de Marseille, il découvre le métier de barman alors qu’il est tout jeune. D’abord à la plonge, poste qui ne lui plaît guère, il voit dans le métier de barman une opportunité à saisir pour sa carrière professionnelle. Il n’hésite pas alors à se déplacer à Paris pour trouver du travail et parvient à se faire embaucher dans des établissements renommés comme le Buddha Bar. Puis il reviendra dans le sud à Aix, Montpellier, avant de partir vers la République Dominicaine et le Luxembourg.

Son amour du cocktail s’affine, sa technicité aussi. Le Chiggeri, l’Opium, le Royal, le Sofitel et Mia Zia sont autant d’établissements pour lesquels il travaille et développe sa passion. «J’aime raconter des histoires avec mes cocktails. Je m’intéresse aux différents composants des boissons et je passe beaucoup de temps dans les livres, sur internet, pour voir ce qui se fait ailleurs, quelles sont les dernières tendances.»

Malgré son appréhension, il s’inscrit à des concours professionnels. «C’est un combat contre moi-même», précise celui qui aime à se faire appeler Filoo. «Derrière mon bar, je suis très à l’aise, mais en concours, je suis beaucoup plus nerveux. La reconnaissance que cela apporte me motive.»

Pour le championnat du Luxembourg des Cocktails, qui s’est déroulé le 14 avril dernier, il a proposé un long drink très frais à base de sirop de romarin, fleur de sureau, gin infusé au concombre, menthe et basilic frais. En remportant cette étape nationale, ce sont les portes du concours mondial qui lui sont ouvertes. «J’aime ce métier, c’est du bonheur à distiller.»

Rendez-vous à Cape Town en octobre prochain.