Zoom sur Cathy Goedert

25 Juillet 2014 Par Céline Coubray
Cathy Goedert est fière de présenter ses gâteaux.
Cathy Goedert est fière de présenter ses gâteaux. (Photo: Julien Becker)

La pâtisserie de Cathy Goedert ouvrira ses portes la semaine prochaine. Portrait d'une jeune fille passionnée par son métier artisanal.

C’est encore une toute jeune femme, et pourtant Cathy Goedert est déjà bien déterminée. 
À seulement 25 ans, elle va prochainement ouvrir une nouvelle pâtisserie au centre-ville de Luxembourg. Si c’est la première fois qu’elle aura 
sa propre boutique, elle n’en est pas pour autant 
à ses débuts dans la profession. Car Cathy Goedert a dans son CV quelques belles références qu’elle 
a su construire avec passion. « J’ai découvert la pâtisserie lorsque j’étais enfant. Avec ma voisine, 
on faisait des gâteaux à la maison. » Après son bac, elle choisit de s’orienter vers la restauration. Elle passe alors les frontières du Luxembourg pour l’école hôtelière de Namur, avant de prendre la direction de Paris pour une formation intensive en pâtisserie à l’école gastronomique Bellouet Conseil.

« J’ai eu la chance d’apprendre dans un environnement multiculturel, de rencontrer des professeurs exceptionnels. Chaque semaine, nous découvrions une nouvelle section: la glace, le chocolat, les viennoiseries… J’ai beaucoup appris!» Puis elle réalisera des stages, tentera l’aventure du concours avec l’équipe nationale pour Expogast 2006 et participera à l’ouverture du nouveau palace Mandarin Oriental avec Thierry Marx. « J’ai adoré cette expérience. Pendant un an, j’ai eu la chance 
de travailler avec une équipe intelligente et créative, très motivée et professionnelle.» De retour à Luxembourg, elle passe par Oberweis et le Windsor. Mais son envie d’ouvrir sa propre boutique prend 
le dessus. «Mon idéal est d’avoir la file devant ma devanture.» À partir de juillet, il sera possible de découvrir ses gâteaux «où le goût prime avant tout, réalisés avec des produits frais qui suivent les saisons, mis en valeur par une décoration ajustée, 
et toujours avec du croquant, du croustillant et du crémeux ».

Avec cette nouvelle adresse, elle espère apporter un «vent frais en ville, avec de nouvelles propositions, de nouvelles idées, dans une ambiance familiale».

Cathy Goerdert, pâtisserie fine

8, rue de Chimay à Luxembourg (centre-ville)