5 conseils pour une bonne cave à vin

10 Avril 2014 Par France Clarinval

Conserver ses bonnes bouteilles alors qu’on ne dispose pas d’une cave en sous-sol, c’est possible dans les armoires-caves disponibles sur le marché. Attention cependant à bien la choisir et bien l’installer.

1-Une température stable
Idéalement, votre cave doit rester aux alentours de 12 °C afin que le vieillissement des vins se produise au bon rythme. Certaines caves, multizones, permettent de moduler électroniquement la température des différents espaces, pour conserver les champagnes à 8 °C, les vins blancs à 11 °C et les rouges à 13 °C.

2-Une obscurité si possible totale
La lumière accélère anormalement le vieillissement du vin. Assurez-vous donc de limiter au maximum la pénétration de la lumière dans votre cave, par exemple en privilégiant une cave avec des vitres traitées anti-UV.

3-Un taux d’humidité compris entre 70 % et 80 %
Car cela évite que le bouchon ne se contracte (cave trop sèche) ou ne moisisse (cave trop humide). Avec une cave équipée d’un affichage du taux d’humidité, on peut réagir à temps et ajouter de l’eau dans la partie inférieure d’un bac si nécessaire.

4-Une bonne circulation de l’air
Les odeurs étrangères risqueraient d’altérer le bouquet du vin. Pour éviter cela, il faut s’assurer que l’air soit pur et qu’il circule en continu. Les fabricants de caves à vins utilisent des filtres à charbon actif (issu de la coque de noix de coco) pour purifier l’air. Veillez à bien changer ces filtres tous les six mois.

5-Zéro vibration
Le vin supporte mal les vibrations, aussi, certaines caves à vin possèdent un dispositif d’amortissement des vibrations du moteur. De véritables silentblocs positionnés entre le châssis et le compresseur anéantissent toutes les vibrations.