Disruption feutrée

"Le contact humain reste primordial", peut-on entendre régulièrement de la part des professionnels de la gestion de fortune. Cette vision prioritairement humaine de la relation entre le conseiller ou le banquier privé et son client appartient-elle au passé ? Si une large partie de la clientèle fortunée recherche avant tout une approche personnalisée et jusqu’ici interpersonnelle avec son prestataire de services, cette clientèle, très informée, ultra connectée, est aussi ouverte sur les nouvelles possibilités qui s’offrent à elle. Car la technologie bouscule toutes les industries, et la gestion de fortune n’y échappe pas.