Communiqué de presse

Un troisième trimestre 2017 solide pour ArcelorMittal

10 Novembre 2017
Locaux d'ArcelorMittal
«Les conditions de marché favorables sont à l’origine de la performance solide de ce trimestre», affirme Lakshmi N. Mittal, chairman et CEO d’ArcelorMittal. (Photo: Maison moderne / archives)

ArcelorMittal, le numéro un mondial de l’exploitation sidérurgique et minière intégrée, a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le trimestre et les neuf mois clos au 30 septembre 2017.

Faits marquants:

  • Performance en matière de santé et de sécurité: taux de fréquence des accidents du travail avec arrêt de 0,67 au T3 2017 par rapport à 0,72 au T2 2017 et à 0,84 au T3 2016
  • Résultat opérationnel de 1,2 milliard de dollars au T3 2017 par rapport à 1,4 milliard $ au T2 2017; hausse de 2,5% en glissement annuel
  • EBITDA de 1,9 milliard $ au T3 2017 par rapport à 2,1 milliards $ au T2 2017; hausse de 1,5% en glissement annuel
  • Bénéfice net de 1,2 milliard $ au T3 2017, soit une baisse par rapport à 1,3 milliard $ au T2 2017 et une hausse par rapport à 0,7 milliard $ au T3 2016
  • Expéditions d’acier de 21,7 Mt au T3 2017, soit une augmentation de 1,0% par rapport au T2 2017; +6,8% en glissement annuel; expéditions d’acier de 64,2 Mt pour les neuf premiers mois de 2017, soit une hausse de 0,6% en glissement annuel
  • Expéditions de minerai de fer de 15 Mt au T3 2017 (+8,1% en glissement annuel), dont 9,1 Mt expédiés aux prix du marché (+12,3% en glissement annuel); expéditions de minerai de fer aux prix du marché de 27,2 Mt pour les neuf premiers mois de 2017; hausse de 6,8% en glissement annuel
  • Dette nette de 12,0 milliards $ au 30 septembre 2017, par rapport à 11,9 milliards $ au 30 juin 2017, principalement sous l’effet négatif des taux de change (0,2 milliard $)

Perspectives et prévisions:

Les conditions de marché sont favorables. L’environnement de la demande reste positif (comme en témoignent les chiffres continuellement élevés de l’indice PMI pondéré d’ArcelorMittal) et les marges d’exploitation de l’acier demeurent solides.

La Société continue de prévoir que les besoins de trésorerie de l’activité (comprenant dépenses d’investissement (2,9 milliards $), charge d’intérêt (0,8 milliard $), impôts, retraites et autres décaissements (montant total de 0,9 milliard $), mais besoins en fonds de roulement et frais en cas de remboursement de dette anticipé) devraient totaliser environ 4,6 milliards $ en 2017.

Étant donné l’amélioration des conditions de marché, la Société prévoit actuellement un besoin en fonds de roulement d’environ 2,0 milliards $ pour l’ensemble de l’année 2017 (par rapport à environ 1,5 milliard $ annoncé précédemment). 

Principales données financières (sur la base des normes internationales d’information financière IFRS): 

M. Lakshmi N. Mittal, chairman et CEO d’ArcelorMittal, a ainsi commenté ces résultats:

«Les conditions de marché favorables sont à l’origine de la performance solide de ce trimestre, tandis que l’Ebitda des neuf premiers mois de l’année s’est fortement amélioré en glissement annuel. Les conditions d’exploitation continuent de s’améliorer, alors que les principaux indicateurs, dont l’indice PMI pondéré d’ArcelorMittal, laissent envisager des perspectives favorables pour 2018. Tout en étant satisfaits des progrès que nous réalisons, nous évoluons dans un environnement international concurrentiel caractérisé par la surcapacité et par des niveaux élevés d’importations. La mise en œuvre de notre plan stratégique ‘Action 2020’ demeure une priorité évidente et nous réalisons de bons progrès dans ce domaine.»