Communiqué de presse

Situation globale des OPC – juillet 2017

01 Septembre 2017
CSSF
 (Photo: DR)

I. Situation globale

Au 31 juillet 2017, le patrimoine global net des organismes de placement collectif, comprenant les OPC soumis à la Loi de 2010, les fonds d’investissement spécialisés et les SICAR, s’est élevé à EUR 3.957,581 milliards contre EUR 3.943,598 milliards au 30 juin 2017, soit une augmentation de 0,35% sur un mois. Considéré sur la période des douze derniers mois écoulés, le volume des actifs nets est en augmentation de 9,84%.

L’industrie des OPC luxembourgeois a donc enregistré au mois de juillet une variation positive se chiffrant à EUR 13,983 milliards. Cette augmentation représente le solde des émissions nettes positives à concurrence d’EUR 29,150 milliards (0,74%) et de l’évolution défavorable des marchés financiers à concurrence d’EUR 15,167 milliards (-0,39%).

Le nombre des organismes de placement collectif (OPC) pris en considération est de 4.133 par rapport à 4.130 le mois précédent. 2.644 entités ont adopté une structure à compartiments multiples ce qui représente 13.174 compartiments. En y ajoutant les 1.489 entités à structure classique, au total 14.663 unités sont actives sur la place financière.

Concernant d’une part l’impact des marchés financiers sur les principales catégories des organismes de placement collectif et d’autre part l’investissement net en capital dans ces mêmes OPC, les faits suivants sont à relever pour le mois de juillet:

Les catégories d’OPC à actions ont connu des développements divergents pour le mois sous revue.

Au niveau des pays développés, la catégorie d’OPC à actions européennes a affiché, malgré des chiffres économiques encourageants, de légères pertes de cours dans un contexte de forte appréciation du cours de l’EUR par rapport aux principales devises. La dépréciation de l’USD par rapport à l’EUR a entraîné à la baisse la catégorie d’OPC à actions américaines alors que les marchés d’actions aux États-Unis ont progressé en relation avec de bons résultats d’entreprises et d’indicateurs de conjoncture positifs. La catégorie d’OPC à actions japonaises de son côté a légèrement baissé sous l’effet surtout de la dépréciation du Yen par rapport à l’EUR.

Au niveau des pays émergents, la catégorie d’OPC à actions d’Asie est en hausse sur fond de données économiques stables en Chine et d’un environnement conjoncturel global favorable. De bons chiffres économiques dans plusieurs pays de la région et la hausse du prix du pétrole et des principales matières premières ont supporté les performances positives des catégories d’OPC à actions de l’Europe de l’Est et d’Amérique latine.

Au cours du mois de juillet, les catégories d’OPC à actions ont globalement affiché un investissement net en capital positif.

En Europe, les rendements des obligations d’État ont en somme peu varié dans l’attente d’une communication plus détaillée de la Banque centrale européenne quant à son futur programme de rachat d’actifs. Les écarts de rendement entre les pays de la zone euro se sont resserrés au cours du mois. Les obligations d’entreprise, dans un contexte d’une réduction des primes de risque, ont réalisé des gains de cours, de sorte qu’en somme la catégorie d’OPC à obligations libellées en EUR s’est légèrement appréciée.

Les rendements des obligations d’État américaines ont également peu varié, sous l’effet, d’une part, du cycle de resserrement de politique monétaire entamé par la Banque centrale américaine et, d’autre part, des incertitudes politiques aux États-Unis. Les obligations d’entreprise ont connu un développement positif, mais la dépréciation de l’USD par rapport à l’EUR a fait qu’en somme la catégorie d’OPC à obligations libellées en USD a terminé en territoire négatif.

Les obligations des pays émergents, sous l’effet de bonnes données de conjoncture et de la montée des prix des principales matières premières, ont connu un mouvement à la hausse qui fut cependant plus que compensé par la dépréciation de l’USD et de plusieurs devises émergentes par rapport à l’EUR, de sorte que la catégorie d’OPC à obligations des pays émergents a clôturé en baisse.

Au cours du mois de juillet, les catégories d’OPC à revenu fixe ont globalement affiché un investissement net en capital positif.

L’évolution des actifs nets des OPC luxembourgeois diversifiés et des fonds de fonds est illustrée dans le tableau suivant: