Communiqué de presse

Mission financière de Pierre Gramegna à New York

19 Avril 2018
 (Photo: Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg)

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, s’est rendu à New York du 16 au 18 avril 2018 pour une mission financière. Dans ce contexte, il a notamment eu des entrevues avec de hauts dirigeants de grands groupes financiers américains, pour évoquer avec eux leur stratégie de développement en Europe et le rôle que peut jouer le Luxembourg dans ce contexte.

Le ministre a par ailleurs eu une réunion avec Adena Friedman, CEO de Nasdaq, pour discuter des défis actuels des marchés financiers, notamment au regard des évolutions au niveau de la réglementation et des changements induits par le développement de la Fintech. Dans le même esprit, il a eu un déjeuner de travail avec le professeur Benjamin Cole de la Fordham University, pour un échange de vues sur les monnaies virtuelles et les applications de la blockchain dans le monde financier et au-delà. En outre, Pierre Gramegna a fait le discours de clôture de l’Empire Startups Fintech Conference, dans lequel il a souligné le rôle du Luxembourg comme hub européen pour les jeunes entreprises innovantes.

Un autre thème majeur de la mission était la finance durable, domaine dans lequel la place financière du Luxembourg a pu s’établir, au cours des dernières années, comme un acteur de référence. Pierre Gramegna a ainsi eu une entrevue avec Elliott Harris, sous-secrétaire général chargé du développement économique et économiste en chef de l’Organisation des Nations unies, pour un échange de vues sur les défis de la finance climatique et du financement de la transition vers un développement durable. De même, Pierre Gramegna s’est entretenu avec les responsables de la  Rockefeller Foundation, sur les opportunités de développement de nouvelles pistes pour le financement, au travers du Luxembourg, de projets dans le domaine de l’investissement à impact social. 

Enfin, Pierre Gramegna a fait le discours d’ouverture de la conférence organisée par l’Alfi dans le cadre de leur traditionnelle «New York Roadshow», dédiée aux professionnels de l’industrie de fonds. Dans ce contexte, il a notamment souligné les liens étroits entre la place de New York et du Luxembourg.

Pierre Gramegna commente: «Cette mission a été un grand succès, dans la mesure où elle a permis de renforcer le positionnement du Luxembourg comme place européenne de référence en matière de finance durable et de Fintech. Je me réjouis par ailleurs de la confirmation obtenue par plusieurs acteurs qu‘ils envisagent de renforcer leur présence au Luxembourg dans le cadre du Brexit. Dans ce contexte, les mesures prises pour repositionner la place financière, embrasser la transparence et consolider le «AAA» sont régulièrement citées comme des arguments déterminants, ce qui montre le bien-fondé de la politique du gouvernement en la matière.»