Communiqué de presse

Le marché luxembourgeois des bureaux dépasse les attentes

16 Août 2017
 (Photo: DR)

Le marché luxembourgeois des bureaux dépasse les attentes au premier semestre 2017, selon CBRE

Chiffres-clés du rapport:

  • 144.000 m² pris en occupation
  • 17,6% de la demande provenant du secteur bancaire, financier et des assurances
  • 203.000 m² d’espaces de bureaux vacants
  • 95.000 m² achevés en 2017
  • 406 millions d’euros investis

Une prise en occupation certes modérée de 49.000 m² au second trimestre 2017 porte toutefois le total du premier semestre 2017 à 144.000 m². Il s’agit du meilleur premier semestre depuis près d’une décennie, le marché luxembourgeois des occupants de bureaux continuant de dépasser les attentes. Le taux de vacance est descendu à 5% à la fin du trimestre, l’espace disponible planant juste au-dessus des 200.000 m². L’investissement en immobilier commercial s’est quant à lui concentré sur quatre transactions de bureaux considérables, totalisant à elles seules 178 millions d’euros.

En ce qui concerne les nouveaux développements de bureaux, le second trimestre 2017 a comptabilisé 6.500 m² achevés, cette surface concernant trois bâtiments. Il s’agit d’une diminution significative par rapport à un premier trimestre riche en projets totalisant 89.000 m².

Luxembourg, destination privilégiée post-Brexit?

Si en règle générale les quartiers généraux devraient rester à Londres, le Luxembourg est bien placé pour progresser en tant que base européenne à partir de laquelle les activités financières de back-office et d’innovation pourraient opérer dans le cas d’un hard Brexit.

La réputation du Luxembourg en tant que centre financier de renommée mondiale est, une fois encore, considérée comme un véritable attrait. C’est la raison pour laquelle plus de 20 entreprises ont choisi le Luxembourg pour ouvrir de nouvelles succursales ou élargir leur présence, en ce compris Liberty Specialty Markets, AIG, M&G Investments, FM Global, CNA Hardy, Northern Trust, Blackstone, Henderson Global Investors, parmi tant d’autres.

Les raisons les plus fréquentes motivant le choix du Luxembourg comme emplacement comprennent le regroupement bien établi de sociétés financières, l’infrastructure, la qualité de la main-d’œuvre, ainsi que la proactivité et la réactivité du régulateur financier. Depuis le vote du Brexit en juin dernier, les activités de location et de vente dans le domaine bancaire, financier et des assurances ont totalisé 58.000 m², dont les trois quarts des transactions concernaient le quartier central des affaires ainsi que le quartier de la gare.

Le Luxembourg est en outre bien placé pour attirer de nouveaux entrants en Europe qui auraient autrement opté pour Londres pour accéder au marché unique. Plus de huit banques chinoises ont identifié le Luxembourg comme nouvelle base européenne, en ce compris China Everbright Bank.