Communiqué de presse

La délégation luxembourgeoise s’illustre au Brésil

03 Novembre 2017
Alex Muller, Maverick Schmit et Valentin Ringlet
Alex Muller, Maverick Schmit et Valentin Ringlet ont conçu et réalisé une imprimante 3D qui imprime des objets en béton, au lieu du plastique. (Photo: Jonk Fuerscher Lëtzebuerg)

Du 23 au 29 octobre 2017 s’est tenu à Novo Hamburgo, au sud du Brésil, le concours scientifique préuniversitaire international Mostratec. Le Luxembourg était l’un des 20 pays représentés, avec deux équipes, dont une ayant remporté une mention spéciale du jury.

Le projet gagnant:

«A modular Concrete 3D Printer»: Alex Muller, Valentin Ringlet et Maverick Schmit, trois élèves du lycée Aline Mayrisch, ont conçu et réalisé une imprimante 3D particulière, car elle imprime des objets en béton au lieu du plastique, la matière utilisée par les imprimantes 3D traditionnelles. Leur but est de révolutionner la branche de la construction, en imprimant des édifices entiers en béton!

Leur projet multidisciplinaire, alliant ingénierie mécanique, électronique, informatique et science des matériaux, a bénéficié du soutien régulier de l’Université du Luxembourg ainsi que de Paul Wurth S.A. et s’est qualifié pour la Mostratec lors du concours national Jonk Fuerscher 2017. Lors du concours brésilien, il a fait une forte impression au public comme au jury, qui l’a récompensé d’une mention honorable «pour projet exceptionnel» («Outstanding project»).

L’autre projet présenté par la délégation luxembourgeoise:

«Is school bad for the environment? A study of the environmental impact of our school’s paper consumption and », un projet au cours duquel Madalena Oliveira, Ana Pereira et Mariana Rodrigues ont étudié l’impact environnemental de leur école, le lycée Michel Lucius, dont les supports pédagogiques sont tous imprimés, et ont comparé ce scénario avec une configuration dans laquelle élèves comme professeurs n’utiliseraient que des supports numériques.