Communiqué de presse

Innovation ouverte: dating réussi entre les start-up et les corporates

28 Septembre 2017
LOIC (Luxembourg Open Innovation Club)
Hier soir le premier innovation dating organisé par le LOIC (Luxembourg Open Innovation Club) a eu lieu à la Banque de Luxembourg. Premier événement du genre au Grand-Duché, il a rencontré un franc succès. (Photo: Nyuko)

Le LOIC, créé en juin 2016 sous l’impulsion de nyuko et en collaboration avec le Lux Future Lab, le Technoport et Luxinnovation, a pour objectif d’encourager et développer l’innovation ouverte parmi les grands comptes et de les mettre en relation avec des startups. Il propose dans ce sens plusieurs types d’activités à ses membres, dont des innovation calls, des workshops, et des innovation datings.

Le concept de l’événement? Rassembler un nombre de startups évoluant dans un domaine donné et les faire pitcher devant un parterre de membres et invités. Le thème de ce premier événement était l’intelligence artificielle, et dix startups ont pu démontrer leur connaissance du sujet: Adapti, Aiva, Angel Assistance, CallDesk, DCBrain, Citymagine, Tetrao, TrackSens, Velocity et Yotako.

Évoluant dans des domaines variés, elles ont pu démontrer toute la diversité des avancées rendues possibles grâce à l’intelligence artificielle.

Ces interventions ont été ponctuées par deux intervenants: Nicolas Meric de Dreamquark a expliqué quels étaient les avantages et inconvénients de l’intelligence artificielle dans un milieu corporate, et Bénédikt Wilbertz de Talkwalker a passé en revue toutes les possibilités offertes par l’intelligence artificielle en termes d’automatisation de recherche de données. Émilie Bechet, ambassadrice du LOIC au sein de nyuko, précise: «Nous avons voulu alterner les startups avec des interventions d’experts reconnus sur le sujet pour démontrer à nos membres toute la puissance de l’intelligence artificielle, quel que soit le domaine d’application. Je suis ravie que cela ait été aussi bien perçu par nos invités.»

Enfin, les startups et les membres se sont retrouvés autour d’un cocktail pour échanger sur le sujet et discuter d’éventuelles collaborations dans une ambiance décontractée. Christian Haltern, responsable Innovation à la Banque de Luxembourg, commente: «Il est important pour la Banque de Luxembourg de développer un écosystème local dynamique et de favoriser l’innovation au sein du Grand-Duché. C’est pourquoi nous avons rejoint le LOIC et accueilli cet événement. Je dois dire que c’est un vrai succès!»

Le LOIC compte déjà plus de vingt membres, tous de grands comptes établis au Luxembourg dans des domaines d’activité variés, mais reste ouvert aux entreprises intéressées.