Communiqué de presse

GBL annonce de bons résultats trimestriels

08 Novembre 2017
Gérard Lamarche, administrateur-délégué de GBL
Gérard Lamarche, administrateur-délégué de GBL, a assuré que «la situation financière de GBL demeure saine, avec un endettement net limité et un solide profil de liquidité», lors de l’annonce des résultats annuels. (Photo: GBL)

Le Conseil d’administration, réuni le 2 novembre, a arrêté le résultat consolidé IFRS non audité de GBL au 30 septembre 2017. En commentant les opérations et résultats à fin septembre 2017, les administrateurs-délégués Ian Gallienne et Gérard Lamarche ont déclaré :

«La performance trimestrielle de GBL, et tout particulièrement la croissance de l’actif net ajusté, s’est inscrite dans un environnement porteur pour les marchés financiers. Les perspectives macroéconomiques restent positives à l’échelle mondiale avec notamment des indicateurs avancés confirmant l’accélération de la croissance européenne.

Dans cet environnement de marché, le résultat net de GBL a été favorablement impacté par les plus-values sur les cessions, au sein de Sienna Capital, des participations dans Golden Goose et Elitech pour un montant global de 216 millions d'euros (quote-part groupe). Les cash earnings sont, tel qu’anticipé, en baisse consécutivement au désengagement progressif des actifs à haut rendement dividendaire du secteur énergétique.

GBL a poursuivi le réinvestissement du produit des ventes de titres Total et Engie, au travers de nouveaux investissements en Burberry, Ontex, Parques Reunidos et GEA. Ce redéploiement est intervenu notamment dans des fenêtres ponctuelles de regain de volatilité sur les marchés financiers. Les investisseurs restent attentifs aux incertitudes persistantes, notamment les tensions géopolitiques, l’appréciation de l’euro, l’adoption de la réforme scale américaine, la décélération et le niveau d’endettement de l’économie chinoise et, de manière plus générale, le niveau de valorisation des marchés.

La situation financière de GBL demeure saine, avec un endettement net limité et un solide profil de liquidité. Sur cette base et compte tenu de ses résultats, GBL anticipe de payer un dividende 2017 au moins équivalent à celui relatif à l’exercice 2016.» 

Pour lire le communiqué in extenso, rendez-vous ici.