COMMUNIQUÉ DE PRESSE

EBRC et le C3 unis face aux cybermenaces

10 Octobre 2018
EBRC propose d’élaborer un scénario de crise sur mesure qui permettra aux dirigeants et managers de se confronter aux menaces grâce à la Room#42.
EBRC propose d’élaborer un scénario de crise sur mesure qui permettra aux dirigeants et managers de se confronter aux menaces grâce à la Room#42. (Illustration: EBRC)

EBRC –European Business Reliance Centre – et le C3 – Cybersecurity Competence Center – annoncent un accord de partenariat qui permettra aux entreprises, à partir d’une analyse d’impacts, de définir un scénario de crise sur mesure et de le tester dans la Room#42du C3.

C’est lors de la Cybersecurity-Week Luxembourg que le C3 et EBRC ont choisi d’annoncer leur nouvel accord de partenariat. Spécialiste en cyberrésilience, EBRC apportera ses compétences en Risk management opérationnel via son activité Advisory. EBRC, certifié sur toute la chaîne de cyberrésilience dont ISO 22301 (Business Continuity Management) et ISO 27001 (Cybersecurity), proposeront la réalisation de scénarios de crises sur mesure, qui permettront d’entrainer les entreprises à faire face aux cybermenaces. Pour ce faire, le C3 mettra à disposition sa Room#42. Ce simulateur offre un ensemble d’outils très complet qui met en situation le management d’une entreprise lors d’une gestion de crise. Ludique, mais surtout très réaliste, cet exercice permet de simuler et de s’entrainer à faire face aux menaces du cyberespace et par conséquent, d’améliorer sa cyberrésilience. 

Le cyberespace n’est pas sûr

L’année 2018 a une nouvelle fois démontré la croissance des cyberrisques par le nombre d’incidents majeurs ayant impacté plusieurs dizaines d’entreprises emblématiques. Vol de données, ransomwares, chantage, phishing… chaque organisation représentant un intérêt économique est une cible potentielle.

Se protéger et réagir

L’enjeu est de pouvoir protéger ses biens digitaux et continuer à exercer ses activités, particulièrement dans une économie ultra-connectée et donc sensible à toute interruption de service. Des méthodologies existent et les équipes d’EBRC les maîtrisent. La première étape consiste en la réalisation d’un BIA (Business Impact Analysis) pour identifier les menaces auxquelles est exposée une organisation et d’en définir, en fonction de son activité, les risques inhérents. Il convient ensuite de contenir ces risques dans une approche arbitrée «coûts des mesures et niveau de réduction du risque». 

EBRC propose d’aller plus loin en élaborant un scénario de crise sur mesure qui permettra aux dirigeants et managers de se confronter aux menaces grâce à la Room#42, salle de simulation de cyberattaque du C3. Une gestion de crise passe par un parfait pilotage des plans d’action face aux évènements et une bonne coordination des moyens et des hommes. Il s’agit donc d’améliorer l’efficacité des équipes soumises au stress d’une cyberattaque et de répéter les processus à mettre en œuvre dans le cadre le plus réaliste possible.  

Découvrir le simulateur cyberattaque EBRC-Room#42

Le 19 octobre prochain, pour clôturer la Cybersecurity-Week Luxembourg, EBRC et le C3 auront le plaisir d’accueillir les entreprises, organisations et la presse désireuses de découvrir gratuitement ce nouveau service. L’accueil se fera au C3, 16 Boulevard d’Avranches, L-1160 Luxembourg à partir de 9h00. EBRC fera une introduction sur la cyberrésilience et la définition d’un scénario de crise. Suivront des échanges thématiques sur les phases clés à mettre en place, et une découverte de l’étendue des évènements qui peuvent être simulés dans la Room#42. Chaque personne désirant participer doit s’inscrire directement sur le site web du C3.