2000: Arthur Andersen Luxembourg

31 Janvier 2001

Selon les prévisions du cabinet, la croissance dépassera 20% en 2001. Tous les métiers d'Arthur Andersen ont contribué à cette progression. Au niveau mondial, la nouvelle direction renforce l'orientation clientèle. Arthur Andersen figure parmi les premiers groupes mondiaux de conseils aux entreprises et aux institutions dans les domaines du conseil en management et en technologie de l'information, de l'audit, de la gestion des risques, du conseil juridique et fiscal.

Au Luxembourg, les domaines d'intervention ont été portés à huit offres de services, qui font appel à des professionnels de haut niveau. Croissance comparable dans les 8 offres de services La plus récente d'entre elles est l'eBusiness qui touche l'ensemble des services offerts.

En effet, toutes les activités traditionnelles d'Arthur Andersen ont désormais pris la couleur "Nouvelle Economie". Chaque consultant est devenu un expert es eBusiness, capable d'apporter à chaque client une réponse adaptée dans son domaine de spécialisation. C'est aujourd'hui le développement de l'eBusiness qui explique l'explosion des activités des service Business Consulting et Risk Consulting.

A Luxembourg, Arthur Andersen inclut dans sa démarche pluridisciplinaire:

- l'audit: l'obligation légale de révision des comptes, mais aussi l'aide à la production et la validation des informations économiques et financières, la certification de processus opérationnels,

- le Business Consulting: le conseil stratégique et opérationnel pour aider l'entreprise à améliorer ses performances et lui appporter l'assistance technologique nécessaire,

- le Risk Consulting: la gestion de l'ensemble des risques que doit prendre en compte l'entreprise (risques opérationnels, technologiques, liés aux fraudes, aux activités boursières, etc...)

- le Corporate Finance: le conseil dans le cadre de fusions-acquisitions et restructurations au Luxembourg et à l'international

- le Human Capital: la gestion du capital humain (mobilité internationale, politique de rémunération des cadres dirigeants, pension,...)

- l'Outsourcing: la prestation d'activités externalisées, soit par la prise en charge totale ou partielle de certaines activités (administratives, financières, comptables) soit par l'intervention en tant qu'expert dans ces mêmes domaines - les Tax services: le conseil en vue de l'optimisation de la stratégie fiscale et de la rationalisation de la fiscalité des entreprises et des particuliers.

Sur le marché, Arthur Andersen Luxembourg s'adresse à trois grandes secteurs sur lesquels interviennent des équipes spécialisées, parfaitement au fait de la réalité et des besoins de leurs clients:

- le secteur financier qui représente environ 60 % de l'activité sur le Luxembourg,

- le secteur industriel et commercial (y compris le secteur public): 30%

- et le secteur technologie, média et communications: 10 %.

Chaque année, afin de s'assurer que les prestations d'Arthur Andersen correspondent toujours au plus prêt à la demande du client, une enquête dénommée "Client Satisfaction Program", est conduite auprès d'un minimum de 30% des clients de chaque secteur d'activité. Cette initiative est vivement appréciée par tous les clients et constitue une source précieuse d'information sur les entreprises conseillées, les améliorations à apporter aux services existants et les besoins nouveaux.

Management mondial: orientation clients renforcée Arthur Andersen Worldwide a annoncé il y a trois semaines l'élection de Joe Berardino en tant que Président Executif Mondial (Chief executive officer) pour un mandat de quatre ans. Arthur Andersen ayant la particularité d'être une firme globale et unique, les orientations définies au niveau mondial se répercutent dans l'ensemble des bureaux.

La direction au Luxembourg est particulièrement satisfaite de la structure que le nouveau management a mis en place, car elle vise à renforcer encore davantage l'orientation clients de notre firme. Ceci est parfaitement en ligne avec la vision définie en 1999 qui est "Meet our clients and our people aspirations".