Communiqué de presse

1re édition des Journées du micro-entrepreneur

03 Octobre 2017
Sandrine Multari, propriétaire du salon de coiffure Aux Anges de Pétange
Grâce au microcrédit de la Fondation Fuse, Sandrine Multari a eu les fonds suffisants pour la location de son salon de coiffure et développer son activité. (Photo: Fuse)

Le 13 et 14 octobre auront lieu pour la première fois les Journées du micro-entrepreneur. Organisées par la Fondation des universitaires en sciences économiques (Fuse-Esprit d’entreprise) en collaboration avec la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, lesdites journées ont vocation à initier les futurs porteurs de projet aux étapes charnières d’une création d’entreprise et à sensibiliser le grand public par rapport aux opportunités que représente le micro-entrepreneuriat et la microfinance, notamment dans un contexte d’amélioration de la situation professionnelle et sociale.

«Le microcrédit de la Fondation Fuse m’a permis de disposer des fonds nécessaires pour la garantie locative exigée par le bailleur de mon local» explique Sandrine Multari, la propriétaire du salon de coiffure Aux Anges de Pétange lors d’une visite récente de S.A.R. la Grande-Duchesse. Et elle ajoute: «Grâce à ce coup de pouce j’ai pu développer mon salon et depuis quelque temps j’ai même pu embaucher une coiffeuse supplémentaire». Ce cas concret illustre que le micro-entrepreneuriat ne se limite pas à l’amélioration de la situation propre du porteur de projet, mais qu’il constitue également un pilier important pour le développement de l’économie nationale où 37,5% des entreprises se situent dans la classe des 1 à 4 salariés.

Ensemble avec d’autres porteurs de projet, Sandrine Multari témoignera lors des Journées du micro-entrepreneur de son parcours en tant que créatrice d’entreprise, des moments difficiles, mais également des réussites et de la passion pour son métier. À ses côtés seront d’autres micro-entrepreneurs qui, parfois éloignées du marché du travail, ont pu retrouver une activité en créant leur propre entreprise. Les Journées du micro-entrepreneur vont aussi mettre le projecteur sur des initiatives innovantes de création de très petites entreprises qui ont pu bénéficier de soutien et d’accompagnement grâce à des microcrédits. De nombreux experts viendront partager leur savoir-faire et expérience afin de présenter les aspects juridiques, financiers et opérationnels à considérer lors du développement d’une activité, de même qu’ils parleront des défis à relever et des soutiens à disposition des porteurs de projet.

Ainsi, les Journées du micro-entrepreneur s’adressent à tous ceux et celles qui ont des projets d’avenir pour les aider à voir plus clair dans les différentes démarches de création d’une petite ou très petite entreprise. D’autre part, les porteurs de projet qui le désirent auront l’occasion de présenter individuellement, dans le cadre d’une séance de «speed business coaching», leurs projets ou leurs idées à des experts confirmés.

Les Journées du micro-entrepreneur débuteront le 13 octobre à 16 h avec le mot de bienvenue de Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’emploi et de l’économie sociale et solidaire, suivi par l’allocution d’ouverture de S.A.R. la Grande-Duchesse.

Les Journées du micro-entrepreneur sont organisées avec le soutien de l’Œuvre nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, les chambres professionnelles et l’incubateur d’entrepreneurs sociaux, le 6zero1.

Pour les inscriptions, rendez-vous sur le site. L’inscription est gratuite.