BRAND VOICE - MUDAM

La sculptrice allemande Katinka Bock est au Mudam

28 Juin 2018 Par Mudam
Katinka Bock "O", Marseille, 2017
Katinka Bock «O», Marseille, 2017 © Katinka Bock

Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean présente la plus importante exposition consacrée à ce jour au travail de Katinka Bock. Déployée sur plus de 900m2, «Smog/Tomorrow’s Sculpture» réunit une cinquantaine d’œuvres depuis 2006 ainsi qu’une quinzaine de nouvelles productions.

Katinka Bock développe depuis le début des années 2000 une pratique sculpturale intimement liée aux questions d’espace, de temps et de matériau. Ses sculptures et installations sont réalisées à partir de matériaux tels que l’argile, la pierre, le bois, le cuivre, le bronze ou le tissu et résultent de gestes simples, directement lisibles dans la forme ou à la surface de l’œuvre: plier, enrouler, mouler, marquer, faire une empreinte, trouver un équilibre, tomber... Souvent, elles mettent en œuvre des processus physiques tels que la chaleur, l’évaporation, la circulation des flux ou l’altération de matériaux confrontés à l’environnement extérieur.

Pour le Mudam, Katinka Bock a imaginé plusieurs interventions jouant avec les caractéristiques de l’espace et suscitant un dialogue entre le musée et son environnement immédiat. En amont de l’exposition, des éléments de cuivre et de tissu ont été installés sur le toit du bâtiment, les poignées de la porte d’entrée ont été provisoirement remplacées et une colonne de bronze a été placée dans l’Alzette – la rivière qui traverse la ville de Luxembourg. Dans l’espace, elle opère une ouverture vers l’extérieur et détourne les réseaux (eau et électricité) qui le parcourent habituellement de façon invisible – manière pour elle de renégocier les «bords» du lieu d’exposition.

Lauréate en 2012 du Prix de la Fondation d’entreprise Ricard et du Dorothea von Stetten Kunstpreis, pensionnaire en 2012-2013 de la Villa Médicis – Académie de France à Rome, Katinka Bock a présenté des expositions personnelles dans des institutions telles que la Synagogue de Delme (2008), le Mamco à Genève (2013), la Henry Art Gallery à Seattle (2014), les Laboratoires d’Aubervilliers (2015) et le Mercer Union à Toronto (2016). Son exposition «Radio Piombino» est visible jusqu’au 8 juillet 2018 à The Common Guild, dans le cadre du Glasgow International.

Exposition Katinka Bock. «Smog/Tomorrow’s Sculpture» jusqu’au 2 septembre 2018

Katinka Bock: Work in progress


Toutes les informations: http://www.mudam.lu/fr/home/