Brand Voice - AXA Luxembourg

Devenir propriétaire au Luxembourg

04 Octobre 2018 Par AXA Luxembourg
 Crédit Photo: AXA Luxembourg

Acheter un logement au Luxembourg implique des prix élevés, mais la pression immobilière est compensée par de multiples incitations fiscales qui aident à se lancer.

L’immobilier au Luxembourg, un marché en plein essor

Place financière internationale qui jouit d’une prodigieuse attractivité, le Luxembourg et ses 600.000 habitants accueillent près de 170 nationalités différentes. Un melting pot qui grandit au rythme de 12.000 nouveaux résidents chaque année.

Le niveau de rémunération élevé de ces nouveaux arrivants a tendance à faire grimper les prix de l’immobilier dans le Grand-Duché.

Cette hausse n’a pas freiné l’ardeur des acquéreurs. Le nombre de transactions enregistrées a en effet bondi de 12% pour l’achat d’appartements existants.

 

Une maison à un million

L’Observatoire de l’Habitat estime que, dans le Canton du Luxembourg, le prix d’achat moyen d’une maison se situe à 968.918 euros. C’est deux fois plus que dans le nord du pays.

Les nouvelles constructions affichent un prix bien plus élevé que «l’ancien». Pour un appartement neuf, il faut compter 7.000 euros le mètre carré dans le centre de Luxembourg capitale, alors qu’un appartement existant se négocie à 5.000 euros le m2.

 

Une fiscalité incitative

Lors de l’achat de votre maison ou appartement, vous pourrez bénéficier d’un abattement fiscal, également nommé crédit d’impôt, limité à 20.000 euros.

Mais les initiatives qui incitent à devenir propriétaire ne s’arrêtent pas là. Au Luxembourg, les coûts de transaction sont limités, l’impôt foncier est extrêmement faible, la plus-value n’est pas imposable lors de la revente, et les intérêts sur les crédits hypothécaires sont déductibles fiscalement.

Ajoutons le crédit d’impôt sur les actes notariés ou sur l’assurance du crédit immobilier.

 

Convaincre les banques et protéger sa famille

Lorsque vous souhaitez emprunter pour acquérir un bien immobilier au Luxembourg, les organismes financiers vous imposent très souvent de souscrire à une assurance solde restant dû pour assurer votre prêt.

Cette assurance, en parallèle de votre assurance habitation, a pour but de protéger votre famille contre les risques de décès ou d’invalidité qui vous empêcheraient de pouvoir rembourser votre emprunt.

Elle s’étale donc sur toute la durée du remboursement de votre prêt. Le capital versé en cas de décès ou d’invalidité couvre donc l’ensemble du solde restant de l’emprunt. 

C’est à la fois une garantie de sécurité pour les organismes de crédit, mais c’est également une garantie pour le souscripteur, qui ne voit pas sa dette transférée à sa famille en cas de décès ou d’invalidité. Pour souscrire à une assurance solde restant dû, la meilleure chose à faire est tout d’abord de vous tourner vers votre agent d’assurance, qui saura vous aiguiller dans vos démarches.

Enfin, au Luxembourg, le coût de la prime unique peut être déduit en partie ou totalement des impôts sur le revenu.